Mukamana Marianna est une femme de 41 ans, mariée légalement et mère de 5 enfants. Elle habite dans le village de Riba, cellule Rugarama, District de Nyarugenge.

Marianne est séropositive au VHI et son mari ne l’est pas. Avant de devenir bénéficiaire du programme elle et sa famille étaient pauvres et désorientés. Elle n’avait pas de travail et ses enfants avaient abandonné l’école. Elle était, comme elle le dit, “une personne anéantie et dépassée par tout”. En juillet 2016, elle fut sélectionnée comme participantes du programme. Elle fut formée sur la nutrition, la création des jardins potagers, l’utilisation des postes de lavage de mains ainsi que l’hygiène corporelle et environnementale.

« L’intérieur et les environs de notre maison étaient toujours en désordre. On buvait de l’eau sale, notre toilette n’était pas couverte et était toujours sale. Nous n’avions pas de poste de lavage de mains”.

Après avoir reçu le matériel d’hygiène nécessaire, elle commença à faire du changement dans sa maison. Lors des visites à domicile, l’équipe du programme remarqua de grands changements. La maison était toujours nettoyée. Les ustensiles de cuisine lavés et bien rangés. Ils ont construit un poste de lavage de mains, et cultivé un jardin potager.

Le programme a notamment formé Marianne et son mari sur la nutrition.

« Ma famille mangeait une seule fois par jour. Des fois, nous passions toute une journée sans manger. J’étais trop maigre, mes enfants avaient faim. Nous avons reçu le soutien nutritionnel, et le programme nous a enseigné à préparer un repas équilibré et riche en nutriment. J’ai commencé à cultiver des légumes verts, et à les manger. Depuis, nous mangeons trois fois par jour. Je suis devenue une bonne cuisinière », dit-elle en riant.

 

Elle et son mari furent formés sur la création des activités génératrices de revenus (AGR). Ils commencèrent leur AGR d’élevage de chèvres, et de lapins.

« Ma femme et moi nous n’avions jamais pratiqué le commerce. Le matin j’allais chercher les herbes pour les chèvres. Au commencement, nous avions deux chèvres et deux lapins. Aujourd’hui, nous avons douze chèvres et vingt lapins. Ça nous a aidés dans notre nutrition vu que nous mangeons de la viande » dit le mari de Marianne.

Deux de ses enfants qui avaient abandonné l’école ont rejoint l’école de métier et ils ont appris la soudure et vont bientôt terminer leurs études et recevoir un certificat qui leur permettra de chercher du travail.

« C’est une belle chose que mes enfants ont pu retourner étudier, eux qui n’avaient plus d’espoir et confiance en leur avenir. Yasidi et Yadema mes deux fils vont bientôt terminer l’école de métier. Ils savent faire la soudure. C’est presque incroyable pour leur père et moi. »

Marianne qui fait partie d’un groupe d’épargne peut subvenir à différents besoins de sa famille. Elle est épanouie et heureuse. Elle est toujours accueillante et souriante lors de la visite de FXB.

In February 2020 we provided the MAEGA Trust, a NGO working with Dalit communities in the stone quarries of Chennai… https://t.co/o2n6Ic7iLH
We are strongly engaged in supporting recovery projects in help of local communities impacted by the COVID19 pandem… https://t.co/OVCMboiPwX
Together w/a group of parents, the Association Solidarité pour la Vie (Togo) requested and obtained our financial s… https://t.co/jS7wiBPiSH
Last year, we granted 4170 EUR to the Society for Women Education and Economic Thrust (India) to drill&install 4 bo… https://t.co/wZvaBGvovT
In May 2019 KUWA (Karusandara Union of Women Association) received € 6300 from ECA to help set up its members in mu… https://t.co/CWmkc5VVW4
Thanks to our grant, Chati Primary School in Ghana now has a new borehole and a pump! Students have now access to w… https://t.co/eiABLrTLgO
Over the summer, we approved funding for some new projects: we'll finance the Indian NGO SWEET to build 4 new bore… https://t.co/fDzIPp49Hy
A picture from one of the latest projects we supported: 2 women associations in Ecuador (canton Pedro Moncayo) rece… https://t.co/hGjsSphJ5G
At the end of 2019, we supported a group of 125 disadvantaged women by providing the NGO ASEP (Benin) with a manioc… https://t.co/Gzyl082d1H
Compte tenu de la propagation du coronavirus, nos volontaires travaillent uniquement à distance avec accès limité à… https://t.co/I60W0heavh
Given the spread of coronavirus and as a precautionary measure, our volunteers work remotely only w/ limited access… https://t.co/pK30yWTfwp
We supported the organisation Concord Trust to finance the drilling of boreholes and the construction of water tank… https://t.co/jwDMoZAsHP