Programme intégré à Marumba, Tanzanie

 

Un moyen efficace de sortir des personnes de la pauvreté
Une action multiforme qui crée des effets à long terme avec un impact durable
Joignez-vous à nous pour soutenir ce programme et suivez ici sa réalisation !

 

eu can aid! et Tanzania Development Trust (TDT) – une association humanitaire basée à Londres – ont développé un programme conjoint pour soutenir les habitants du village tanzanien de Marumba, en mettant en place un programme intégré de trois ans de manière à les aider à atteindre l’autosuffisance et une meilleure qualité de vie.

 

Profil de la région

Le village de Marumba est un des villages les plus vulnérables du district de Nanyumbu (un des districts de la capitale Mtwara), en raison de son éloignement et de son site géologique. Il est situé à la frontière de la Tanzanie et du Mozambique, au sud-ouest de l’océan indien.

Le village a une population d’environ 2.700 personnes, avec un taux élevé d’analphabètes (40%) et la plupart d’entre elles vivent sous le seuil de pauvreté, avec un dollar par jour.

Seulement 30% vivent dans des maisons faites de briques de ciment avec des toits en tôle, 65 % dans des maisons faites d’arbres et de boue, couvertes de toit avec des herbes et 5 % dans des maisons complètement faites d’herbes.

La plupart des personnes dépendent de l’agriculture et du gardiennage d’animaux comme source de nourriture, d’emploi et d’autres besoins de base comme s’abriter, l’éducation, les vêtements et le transport.

 

Installations existantes avant la mise en place du programme boy

  • un dispensaire nouvellement construit, y compris une maison pour le personnel (un clinicien et une infirmière)
  • un réservoir d’eau souterrain avec une capacité de 145.000 litres d’ea,u qui sert en quelque sorte au dispensaire et aux patients
  • une école primaire au village avec 145 élèves et 5 enseignants, 4 salles de classe et deux toilettes rudimentaires

 

Justification du programme et besoins urgents identifiés

  • PENURIE D’EAU
    Il y a une sérieuse pénurie d’eau au village de Marumba où les personnes marchent 20kms – 6 heures par jour – pour trouver de l’eau dans la rivière Ruvuma. Les plus vulnérables sont les femmes et les filles qui normalement remplissent des triples rôles dans la communauté, rôles domestiques inclus. Les filles sont particulièrement affectées : une croissance chétive et une fréquentation faible de l’école ont été identifiées.
    Fournir un forage au village de Marumba a été identifié pour résoudre au moins une partie importante du problème..
  • ENERGIE SOLAIRE
    Il y a un problème critique de lumière et particulièrement la nuit au dispensaire de Marumba ; le personnel médical est obligé d’utiliser des lampes au kérosène et des torches pour aider les patients qui viennent chercher des services la nuit, surtout des femmes enceintes en travail. Une faible performance des services de santé a été observée.
    Installer l’énergie solaire au dispensaire est un besoin urgent.
  • GENERER DES REVENUS
    La plupart des ménages, spécialement les groupes vulnérables tels que les veuves, les enfants handicapés mentaux et les victimes de la lèpre ont la vie dure. Des maisons pauvrement construites, de très bas revenus, l’insécurité alimentaire, une faible gestion de la vie au jour le jour sont les conséquences directes d’un manque substantiel de revenus.
    En raison de leur faible niveau de connaissances et d’aptitudes professionnelles, les villageois mènent leurs activités agricoles et des projets à une petite échelle de manière non profitable.
    Des initiatives telles que des programmes d’apiculture, l’élevage de chèvres, des projets de jardinage et l’accès à la microfinance pour commencer de petites activités d’affaires sont une excellente approche pour aider ces personnes marginalisées à vaincre l’extrême pauvreté.
  • SALLE DE CLASSE POUR L’ECOLE PRIMAIRE
    A Marumba il y a seulement 4 salles de classe alors qu’il y en a besoin de 10.
    La plupart des cours sont donnés sous les arbres, ce qui spécialement pendant la saison des pluies cause beaucoup d’absentéisme et à moyen terme augmentera l’analphabétisme et la faiblesse des connaissances.
    La construction d’une salle de classe pour 45 élèves est un premier pas pour améliorer l’éducation et les aptitudes des villageois conformément à la stratégie de développement de l’école primaire mise en œuvre par le gouvernement tanzanien.

Ce programme, proposé par la population au village de Marumba et discuté avec les principales parties prenantes – villageois, TDT et ECA – , a l’entier soutien de la République unie de Tanzanie à travers ses autorités locales. Il s’appuie sur la participation de la communauté locale avec un soutien direct et une surveillance des responsables locaux de TDT pour les projets.

 

Programme de la première année : septembre 2015 – septembre 2016

Nous avons financé :

  1. l’énergie solaire au dispensaire
  2. la construction d’une salle de classe à l’école primaire
  3. la création d’un forage et d’un réservoir d’eau


Programme de la deuxième année : septembre 2016 à septembre 2017

Nous avons financé:

  1. La construction de deux nouvelles salles de classe –Coût : 7.000 €
  2. La construction de 8 toilettes – Coût : 4.000 €
  3. L’installation de 2 réservoirs récoltant l’eau de pluie du toit– Coüt : 4.000 €


Programme année trois: septembre 2017 – septembre 2018

Nous avons financé:

  1. L’énergie solaire à l’école primaire
  2. Renforcement de l’environnement local
  3. Apiculture

Programme année quatre : Septembre 2018- Septembre 2019

Nous avons financé:

  1. Construction d’une salle supplémentaire pour le dispensaire
  2. Construction d’une toilette pour les instituteurs
Compte tenu de la propagation du coronavirus, nos volontaires travaillent uniquement à distance avec accès limité à… https://t.co/I60W0heavh
Given the spread of coronavirus and as a precautionary measure, our volunteers work remotely only w/ limited access… https://t.co/pK30yWTfwp
We supported the organisation Concord Trust to finance the drilling of boreholes and the construction of water tank… https://t.co/jwDMoZAsHP
EUCanAid a aidé l’association congolaise OED (Oeuvres pour l’enfance défavorisée) à financer la construction d’une… https://t.co/02C5h4i8Ay
EUCANAID contributed with €7700 to build two community boreholes for clean drinking water and garden irrigation in… https://t.co/mvaxJoUOQM
EU Can Aid wishes you all a great holiday time and a happy 2020!🥂 🎄 https://t.co/PgHhey1dTr
L'ONG CADPHEF - International a reçu un financement de EUR 4,580 auprès d’EU CAN AID. L' objectif du projet est de… https://t.co/Srdl9A46o3
In May 2019 Karusandara Union of Women Association - Uganda - received € 6300 from ECA to help train its members i… https://t.co/itQt8cM4M4
Great example of the multiplier effect of such projects: not only the people directly involved are doing better, bu… https://t.co/ZNotRiZhyn
EUCanAid funded project in RDC for the installation of a mini station for coffee treatment and storage was a great… https://t.co/Ghu7xO5prB
Last year, a local committee of villagers asked us to co-finance the construction of a school in Koupéla (Burkina F… https://t.co/3Tx8I868Sd
In India, we donated 5.500 € to sustain income generation for the malayali tribal women of Jamunamarathur Hills thr… https://t.co/alGMf2a5LW
In a village in DRC we donated around 3k € to help local farmers to improve their techniques and skills to transfor… https://t.co/eSaHWL1JFk
And we are back at work after the Summer break, with some news on our projects...in the following tweets 😉 keep reading!
A testimonial from one of the beneficiaries of our programme in Rwanda! https://t.co/NO6lGI1lsQ
Mr. Pierre Defraigne is now speaking about development aid & geopolitic responsibility in EU 🇪🇺🌍
Most of our resources in 2018 went to our integrated programs, thanks to the generosity of our members & donors but also our volunteers!! 💛